Histoire

L’éducation physique et sportive à l'Université d'Etat de Saint-Pétersbourg est étroitement liée pendant plus de 200 ans au premier édifice sportif couvert qui se trouve dans la cour de l’Université et porte le nom « Jeu de paume ». Cet édifice a été érigé en 1793 dans le but de l’éducation physique. De nos jours c’est le département des activités physiques et sportives qui se situe dans ce bâtiment.

La jeu de paume est un des jeux sportifs les plus anciens, il est l’ancêtre d’un nombre des jeux contemporains. Jusqu’à la moitié du XIXe siècle le jeu a fait partie du système de l’éducation physique des cadets. La famille du tsar a aussi joué à ce jeu.

En 1867 le bâtiment a été transmis à l’Université d’Etat de Saint-Pétersbourg. La popularité accrue de la culture physique parmi la jeunesse universitaire a contribué à la formation du système de l’éducation physique dans des écoles supérieures russes.

Le 1 novembre 1901 les Cours de la gymnastique Suèdoise ont été ouvert dans ce fameux edifice «Jeu de paume » au sein de l’Université. I.V.Lébédyev, un étudiant de la faculté du droit, est devenu leur organisateur et dirigeant. Les Cours ont subsisté jusqu’à l’année 1905 et sont devenus à certains égards le prototype du département des activités physiques (3 professeurs et 1 employé). Le premier professeur de l’athlétisme (aujourd’hui on l’appellerait le chef du département, I.V.Lébédyev, a organisé des compétitions d’haltérophilie à la base régulière. A la fin sa carrière universitaire (en 1905) il éditait la « Revue illustrée de l’athlétisme et du sport » où il couvrait en particulier les activités des Cours.

Par la suite, jusqu’à l’année 1928, le sport universitaire s’est développé indépendamment, les étudiants ont fréquenté des clubs sportif à l’université et hors de l’université. Lors de ce période plusieurs étudiants de l’Université ont participé non sans succès à un nombre de compétitions. En 1908, la Russie a pour la première fois participé aux Jeux Olympiques à Londres. Les 8 sportifs ont représenté la Russie aux Jeux, parmi eux il y a eu deux étudiants de l’Université : un étudiant en droit Georges Dyomine (lutte, poids léger) et un promu de la faculté de la physique et des mathématiques – Nilolay Panine-Kolomyenkine (patinage artistique). Ce dernier est devenu le premier champion olympique russe. En 1912 la Russie a envoyé 178 sportifs aux Jeux Olympiques de Stockholm, dont 7 étaient étudiants de l’Université, qui représentaient des 5 sports différents.

En octobre 1928 l’ education physique entre officiellement dans le plan d’études universitaires en tant qu’un cours obligatoire pour toutes les facultés (théorie et pratique) par un décret du Conseil d’administration de l’Université. D’abord, un cabinet de la culture physique a été formé auprès du cabinet militaire dont le chef était le chef militaire G.I.Ovtchinnikov. En 1929 le cabinet de la culture physique a réuni plusieurs moniteurs des sections sportives universitaires et deux jeunes professeurs de l’éducation physique – E.P.Pyetrov et L.P.Makarova, qui avaient terminé leurs études à l’Institut de la culture physique P.F.Lesgaft.

Au début des années 1930 le cabinet s’est divisé en 2 départements : celui militaire et celui des activités physiques. Evguéniy Pavlovitch Petrov est devenu le premier chef du département des activités physiques. Lors de la première décennie après la division, le nombre du personnel du département a multiplié par plusieurs fois : en 1938 il comptait 18 professeurs (dont 8 titulaires) et une vingtaine de moniteurs. De meilleurs entraîneurs de la ville de Léningrad faisaient partie du corps enseignant : N.P.Syéry, M.V.Tyshko, D.P.Ionov, A.Ya.Shekhtel, Yé.B.Shekhter, G.I.Shevaldyshev, B.S.Bretchko et d’autres, ce qui a permis a l’Université d’occuper la position de leader parmi non seulement des écoles supérieures de la ville de Léningrad, mais aussi à l’échelle municipale et même à l’échelle nationale.

En 1937 à l’Université de Léningrad, a été créé le premier club sportif dont un des but était l’élaboration du système d’entraînement des maîtres des sports. A la même année, le premier camp sportif pour les étudiants à Vyritsa a été créé.

La Seconde Guerre Mondiale a suspendu l’activité du département. Plusieurs professeurs sont partis à la guerre, certains ont été évacués de Léningrag lors du Siège, certains sont restés en ville pour assurer la préparation physique des membres de la milice populaire, faire de la gymnastique médicale avec des combattants blessés.

A la fin de l’année 1944 les membres du personnel ont commencé à revenir en ville de l’évacuation si bien qu’ en 1945 le département des activités physiques et sportives ainsi que le club sportif de l’Université ont été restaurés. Le professeur M.I.Vinogradov a été le premier président du club.

Malgré les pertes à la guerre, de meilleures traditions du département ont été conservées aussi bien que le corps fondamental d’enseignants avec Vassiliy Fyodorovitch Miroshnikov à la tête qui était un des organisateurs du sport des étudiants le plus talentueux.

Pendant les années 1946-1951 le département a été l’initiateur de plusieures innovations dans l’éducation physique des étudiants. Ainsi, en 1946 a été créé le groupe médical particulier pour les étudiants à santé précaire, dont E.P.Petrov, diplômé en médecine, était le chef. En 1947 le département est devenu l’initiateur de la mise en application du principe de spécialisation sportive aux écoles supérieures, c'est-à-dire désormais les étudiants se perfectionnaient en un sport choisi. A la fin des années 40 plus de 900 étudiants fréquentaient des sections du club sportif, tandis qu’en 1969 déjà 7900 étudiants fréquentaient des 29 sections. Pendant ces années-là (1946-1968), les 111 maîtres des sports de l’URSS ont été préparés.

Le travail scientifique au sein du département avait commencé bien avant la guerre, mais dans les années 60, elle a atteint un niveau plus élevé. En 1965 la décision du Ministère de l’éducation supérieure et secondaire de la République Socialiste Fédérative Soviétique de Russie a créé un laboratoire scientifique et pédagogique occupant des problèmes de l’éducation physique et du sport. Depuis 1964 le département publie un recueil interuniversitaire « Questions de l’éducation physique des étudiants ».

L’URSS est devenu participant des Jeux Olympiques à part entière en 1952 et, depuis cette année-là, il y a eu de rares Jeux Olympiques dans lesquels les sportifs de l’Université de Léningrad-Pétersbourg ne participaient pas. Parmi les participants des Jeux il y a des sportifs éminents, champions olympiques : G.Shatkov (1956, boxe), E.Ozolina (1960, athlétisme), Yu.Tarmak (1972, athlétisme), T.Kazankina (1976, 1980, athlétisme), A.Krylov (1980, natation) ; les vainqueurs des olympiade en échecs – champions du monde en échecs B.Spassky (1969-1972), A.Karpov (1975-1985), et V.Kortchnoï , ayant plusieurs fois prétendu à la couronne mondiale aux échecs.

Lors de ces 70 ans, le département des activités physiques et sportives a preparé les 47 maîtres des sports internationaux, à peu près 500 sportifs de haut niveau (maîtres des sports de l’URSS), parmi lesquels il y a plusieurs champions et gagnants des championnats de la Russie, de l’URSS, de l’Europe et du monde.

Aujourd’hui le département des activités physiques et sportives possède d’une base solide pour pratiquer le sport : piscine, base de ski, salles de jeu, salles pour les cours de l’aérobic, de la lutte, du boxe et d’autres cours sportifs. Les cours dans plus d’une trentaine de sports donnent les professeurs et d’entraîneurs qualifiés. Le département des activités physiques et sportives entretient des échanges internationaux avec des universités d’Allemagne, de Pologne, de Hongrie, de Suisse, de République Tchèque et d’autres.